Foire Aux Questions (FAQ)

Un enfant dispensé de Sport, peut-il rester à la maison ?

Non.

Conformément au code de vie de l'établissement, l'élève dispensé d'EPS reste en étude.

Que faut-il faire quand un enfant est absent ?

Téléphoner au secrétariat

- à 8h pour une absence le matin
- à 14h pour une absence l'après-midi.
Et porter un justificatif d'absence au retour dans l'établissement.

Que faut-il faire pour inscrire un enfant ?

Téléphoner au secrétariat

Pour prendre rapidement RDV avec le Directeur.

Que faut-il faire pour rencontrer un enseignant ?

Cahier de bord

Inscrire une demande de RDV sur le cahier de bord de votre enfant.

Les retenues

Peut-on déplacer une retenue ?

- Pour convenance personnelle, toute demande devra être justifiée et l'autorisation demandée
- En cas de non présentation à une retenue, sans autorisation, celle-ci sera doublée.

Restauration

Que faut-il faire lorsque, exceptionnellement, ou pour une période définie, mon enfant ne mange pas à la cantine ?

Écrire un mot au (à la) surveillant(e) qui doit lui être remis par votre enfant à 8h impérativement.

Pastorale

La pastorale et la participation aux événements religieux sont-elles obligatoires ?

- Le collégien a dans son emploi du temps 1h de pastorale obligatoire
- Seule la célébration de Noël est obligatoire.

Je ne suis pas chrétien. Puis-je m'inscrire à Peyramale St-Joseph ?

Oui

L'établissement est ouvert à tous, à partir du moment où la famille adhère au projet de l'établissement basé sur des valeurs chrétiennes.

Je rencontre des problèmes d'argent, que faire ?

Se faire connaitre et retirer un dossier d'aide

L'argent ne peut en aucun cas être un frein à l'inscription ou à la scolarisation dans l'établissement.

Quel est le principe de fonctionnement des prélèvements automatiques ?

Le montant de la facture est divisé en 3 tiers

Lorsque la facture trimestrielle est reçue par la famille, son montant est divisé en 3 tiers, chaque tiers constituant les prélèvements qui seront débités sur les 3 mois à venir.
Ensuite, la nouvelle facture est débitée et le processus se répète encore.

Espérer en l’élève,
c’est aimer son avenir

Paul MALARTRE, Ancien Secrétaire Général de l'Enseignement Catholique français.